Menu

Week end de chasse sologne

Le domaine de L’oiseau moqueur est un lieu incontournable pour un weekend de chasse traditionnelle en plein coeur de la Sologne. Sur un domaine exceptionnel de plus de 450 hectares composé de forêts, de chemins boisés, de champs (de cultures) et d’étangs, vous rencontrerez de nombreux Faisans, Perdreaux rouges et gris, Canards… Mais aussi quelques geais, bécasses, pigeons et autres migrateurs selon la saison.

Chasse Samedi

Début des hostilités 3, 2, 1, c’est parti !

Tout commence autour de la table… / A table !
Le samedi, vous serez accueillis pour un déjeuner convivial dans notre grande salle de chasse familiale. Rien de mieux qu’un bon repas (et d’un petit verre de vin…) pour partager vos meilleures anecdotes de chasse et faire connaissance avec les chasseurs qui vous accompagneront durant le weekend.

Et si on partait à la chasse ? / Et maintenant, A la chasse !
Ça y est, le repas est terminé. Les choses sérieuses peuvent commencer...
Une fois les règles de sécurité énoncées, c’est l’heure de partir à la chasse ! Vous partirez alors pour deux grandes battues où des oiseaux de haut vol mettront à l’épreuve votre coup de fusil. Après chaque battue, les chasseurs se réunissent pour faire le tableau. C’est le moment de voir les oiseaux prélevés (et d’entendre parler de ceux qui ont été ratés !) .

Après ces deux battues, vous suivrez les conseils du poète Solognot qui a dit :
Quand le soir est tombé
Il est temps de partir à l’étang
Et de voir les canards tomber.


Ça y est, les canons (et les chasseurs) sont réchauffés. Il est tant d’aller tirer quelques canards. Tous réunis autour de l’étang et les fusils bien chargés (sans plomb, bien sûr), vous participerez à une impressionnante levée aux canards, suivie d’une passée à la nuit tombante que la trompe du garde viendra interrompre quand l’heure sera venue.

Après la passée, vous repasserez dans vos chambres pour profiter d’une petite pause avant le dîner. C’est le moment de sécher les chiens pour ceux qui en ont !

Après l’effort, le réconfort / Un dîner bien mérité.
Votre soirée commencera par un apéritif au coin du feu dans le salon de notre pavillon. Vous rejoindrez ensuite la grande salle de chasse pour le dîner. Vous dégusterez alors des plats typiques solognots sous le regard intrigué des nombreux trophées provenants des quatre coins du monde. Après un bon repas et quelques bouteilles au tableau, vous regagnenerez vos chambres respectives pour une bonne nuit et surtout de beaux rêves (de gibier, on n’en doute pas !)

Chasse Dimanche

Dimanche, Jour du Seigneur… Mais surtout des chasseurs !

Le petit déjeuner des vaillants
Après une telle soirée, le réveil à 8h n’est pas toujours facile… Mais croyez-nous, ça vaut le coup ! Rien de mieux qu’un bon café et quelques tartines grillées pour découvrir le léger brouillard et la fraîcheur matinale de la Sologne.

Il est 9h, tous dans la cour !
Ça y est, les chiens couinent dans les voitures et tremblent d’excitation. La trompe du garde sonne, il est 9h ! C’est l’heure du briefing de la journée et du tirage au sort des numéros de postes.

Et 1, et 2, et 3 Battues
Votre matinée du dimanche sera composée de trois magnifiques battues. A droite, à gauche, devant, derrière, au dessus de la tête… Les oiseaux sont partout, vous ne saurez plus où donner de la tête ! Il va falloir être en forme, recharger rapidement, et surtout expliquer à vos voisins de poste de ne pas faire trop de bruit, sinon tous les oiseaux iront aux rabatteurs (plus facile à dire qu’à faire…)

Des genets au déjeuner
Il est 12h30, les trois coups de trompe ont sonné. On casse les fusils, c’est l’heure de casser la croûte. A table (vous commencez à avoir l’habitude), on fait les comptes, on complimente le “swing” de ses voisins, on se donne des conseils en dressage de chien... bref on discute de tout et de rien (et surtout on se régale !)

Et 2 petites dernières pour la route
Il vous reste quelques cartouches ? Ca tombe bien, deux dernières battues vous attendent ! Vous découvrirez alors les deux “grandes plaines” et leurs oiseaux qui montent toujours plus haut pour éviter les sapins (et vos plombs bien sûr...).

Chasseurs, au tableau !

Nous y voilà, c’est le moment de faire le bilan. On se réunit autour du tableau de chasse et on fait les comptes. Vous saurez alors combien de Faisans, Perdreaux gris et rouges, Canards, Divers… (lapin lieuvres ?) vous avez prélevé. Avant de partir, vous récupérerez bien sûr votre bourriche avec les oiseaux que vous désirez ramener (il faut bien nourrir la famille !).

Ensuite, chacun prend la route pour rentrer chez lui.
Ah oui, dernier conseil (pour la route), ne laissez pas la bourriche avec le chien dans le coffre… Même épuisé, il pourrait se laisser tenter !

Contacter Dylan pour recevoir une offre personnalisé :

chasse@loiseau-moqueur.fr
06 50 53 22 28